Comment traduire le pronom « on » en espagnol ?

 LES TRADUCTIONS DE « ON »

 

On peut traduire « on » par :

  •  « SE » + 3EME PERSONNE DU SINGULIER

On l’emploie quand on fait allusion à un fait d’ordre général ou habituel
No se puede tratar a la gente de esta manera.
On ne peut pas traiter les gens de cette façon
En este país se vive bien.
Dans ce pays on vit bien.
  • « SE » + 3EME PERSONNE DU PLURIEL + NOM AU PLURIEL

Se ven las agujas del reloj.
On voit les aiguilles de la montre.
 
 
 
 
 
 
 
Cette construction n’est possible qu’avec les noms de choses ou encore avec des noms de personnes non déterminés.
 
Se necesitan médicos.On a besoin de médecins. (on ne fait pas allusion à un médecin en particulier).
 
Lorsque le nom de la personne est déterminé, il peut y avoir confusion, ainsi dans une phrase telle que : Se llaman los médicos, on peut comprendre que les médecins s’appellent entre eux. Pour éviter cette ambigüité, lorsque le verbe est suivi d’un complément d’objet direct et que ce dernier est une personne déterminée ou un nom d’animal ou de chose personnifiée, le verbe se met alors au singulier et on doit faire précéder le COD de la préposition « a » :
 
Se oye a los alumnos que charlan.
On entend les élèves qui bavardent. 
  • A LA 3EME PERSONNE DU PLURIEL

Quand la personne qui parle n’est pas concernée par ce qui est dit.
Dícen que lloverá a partir del viernes
On dit qu’il pleuvra à partir de vendredi.
  • LA 1ERE PERSONNE DU PLURIEL, QUAND « ON » EST L’EQUIVALENT  FAMILIER DE « NOUS »

Alors qu’en français, on emploie facilement « on » à la place de « nous », en espagnol cette substitution ne se fait pas et l’emploi de « nosotros » sera de rigueur toutes les fois que le « on » en français équivaudra à un « nous » :
Quand va-t-on au ciné ?
¿Cuándo vamos al cine ? (Quand allons-nous au ciné?)
  • UNO/UNA, QUAND LA PERSONNE QUI PARLE EST CONCERNEE, MAIS PAS DIRECTEMENT NOMMEE.

 
Cuando uno está cansado, no puede concentrarse.
Quand on est fatigué, on ne peut pas se concentrer.
 
⇒  Remarque à propos de cet exemple :
Dans une même phrase contenant deux ou plusieurs verbes, il est inutile de réemployer « uno » devant les verbes qui suivent. Un seul « uno » suffit devant le premier verbe, il est sous-entendu devant « no puede concentrarse ».
«Uno» doit être employé lorsque le verbe est pronominal comme le verbe « concentrarse » (se concentrer).
Et ceci pour éviter ce type de phrase :
On se concentre = Se se concentra Uno se concentra (on aurait deux « se » qui se  suivent). Mais aussi lorsque le COD est précédé d’un possessif
Uno afirma sus convicciones.
On affirme ses convictions.
 
Enfin, « uno » est plus « personnel » que la forme réfléchie car on emploie « uno »ou « una«  suivant que le locuteur est un homme ou une femme.
 
 
Parece que está una en un invernadero
On dirait que l’on est dans une serre.
 
On a ici le féminin « una » parce que la personne qui parle en employant « on » à la place de « je » pour exprimer son point de vue est une femme.
 
 
 
 
 
 
 
 🙂 Retrouvez mon article sur comment apprendre l’espagnol tout en vous amusant, en cliquant sur ce lien : http://apprendreespagnol.fr/3-meilleures-astuces-apprendre-lespagnol-amusant/
 
 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *