Anecdote d’un souvenir. Venez aussi me raconter le vôtre et partager le !

Bonjour à tous,

carte Michoacan

Je vais vous raconter une anecdote. Cela faisait déjà plusieurs mois que je vivais au Mexique, à Uruapan exactement. J’étais ce jour là avec ma « comadre » (cela se traduit généralement comme « la marraine ». Au Mexique c’est un mot que l’on utilise beaucoup. Au masculin on dit « compadre », le parrain.

Donc ma « comadre » travaillait dans une boutique d’alimentation, c’était la sienne et quelquefois pour l’aider j’étais à la caisse et je recevais des clients.

Et ce jour là,  est arrivée une dame qui venait  tous les matins, acheter un litre de lait ou du pain ou quelque chose comme çà. Moi j’avais l’habitude de recevoir les clients en leur disant bonjour et en discutant un peu avec eux et bien entendu toujours en espagnol. Au Mexique très peu de gens parlent le français donc un bon moyen d’apprendre vite l’espagnol si on veut se faire comprendre.

Ensuite, cette dame allait partir quand elle a entendu ma « comadre » me demander « comment on disait « leche » en français et cette dame s’est aussitôt retournée et m’a demandé.

Vous êtes française ? Mais comment est-ce possible, vous n’avez aucun accent, et vous parlez comme une Mexicaine, jamais je n’aurais pu croire que vous étiez française.

Et là c’était le plus beau compliment que l’on ne m’ait jamais fait. Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais savoir que vous parlez tellement bien au point que la personne en face de vous ne reconnaît même pas une pointe de votre accent, je trouve çà formidable et encore aujourd’hui quand j’y repense je trouve cela vraiment extraordinaire. Moi je ne m’en rendais même pas compte.

Bien sûr aujourd’hui quand j’écris cet article j’ai perdu cette facilité que j’avais autrefois et c’est là que l’on se rend compte que les langues sont une pratique de tous les jours, d’où l’intérêt de les parler, de les écouter ou bien de les écrire régulièrement pour ne pas perdre tout ce l’on a apprend au fur et à mesure.

Et bien, pour finir je voulais partager avec vous ce souvenir et j’aimerais vous aussi que vous partagiez vos souvenirs de voyages dans d’autre langues, un petit souvenir qui vous a fait sourire  ou même fait rire.

à vous….

 

 

Un commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *