Apprendre l’espagnol avec la forme interrogative et exclamative

L’interrogation  et l’exclamation

 

1. Forme interrogative

En espagnol, l’interrogation est matérialisée deux fois par la ponctuation : au début de la phrase par un point d’interrogation à l’envers , et à la fin de la phrase par un point d’interrogation à l’endroit (¿ ?).

Les mots interrogatifs portent toujours l’accent écrit même si l’interrogation est indirecte. La forme interrogative se construit en inversant sujet et verbe lorsqu’il s’agit d’une question à laquelle on peut répondre par oui ou par non. On l’appelle une question fermée.
 
 ¿Llegó tu padre? Sí, llegó . No, no llegó.
Ton père est-il arrivé? Oui, il est arrivé. Non, il n’est pas arrivé.
 

C’est l’intonation à l’oral et la ponctuation à l’écrit qui signalent la phrase interrogative.

 ¿Compraste el periódico?
As-tu acheté le journal?
 
 

La phrase interrogative peut également appeler une autre réponse que par oui ou non. On dit que c’est une question ouverte. Ce sont des questions plus générales, qui utilisent un pronom interrogatif comme les suivants :

 
¿Qué? (Que ? Quel ? Quoi ? Comment ?)
¿Cuál? ¿Cuáles? (Lequel ? Lesquels ? Laquelle ? Lesquelles ?)
¿Dónde? ¿A dónde? ( ?)¿De dónde? (D’où ?)
¿Cuándo? (quand ?)
¿Cómo? (Comment ?)
¿Por qué? (Pourquoi ?)(Pour quelle raison ?)
¿Para qué?(Pourquoi ?)(Dans quel but ?)
¿Cuánto,a,os,as? (Combien ?)
¿ Quién ? (Qui?) parfois précédé d’une préposition ¿ De quién? ¿A quién? (A qui ?)
¿Cuándo vas a venir a verme? Quand viens-tu me voir ?
¿Cuánto tiempo hace? 57 días. Combien de temps cela fait-il ? 57 jours.
¿Sería una buena idea irse? Serait-ce une bonne idée de partir ?
¿Adónde? Pour aller où ?
 
Pour comprendre encore mieux la forme interrogative et exclamative  retrouvez ici ma vidéo en cliquant sur ce lien :

 

2. Forme exclamative

En espagnol, l’exclamation est matérialisée deux fois par la ponctuation : au début de la phrase par un point d’exclamation à l’envers , et à la fin de la phrase par un point d’exclamation à l’endroit.(¡ !)

Les mots exclamatifs, comme les interrogatifs, portent un accent écrit. De nombreux mots peuvent prendre la forme exclamative.
 
On peut la trouver avec un verbe :
Si elle renvoie à la manière, elle est introduite par cómo (comme)
Si elle renvoie à la quantité, elle est introduite par cuánto (combien, que, comme).
 
 
 ¡Cómo bebes !
Qu’est-ce que tu bois !
 
 
 
 
 
 
 ¡Cuánto ha engordado ella!
Comme elle a grossi !
 
On peut la trouver avec un adverbe ou un adjectif : Qué (quel,que,comme)
¡Qué bien habla!
Comme il parle bien!
¡Qué guapa estás!
Comme tu es jolie!
 
¡Es bello como un príncipe!
Il est beau comme un prince!
 
Avec un substantif : Qué
¡Qué hombre!
Quel homme!
 
Avec un substantif accompagné d’un adjectif: Q + substantif + más (tan) + adjectif
¡Qué espectáculo tan hermoso !
Quel beau spectacle !
 

L’emploi de “vaya

Vaya , subjonctif présent du verbe ir, est utilisé, toujours à la 3ème personne du singulier, comme interjection devant un substantif. Les nuances de vaya sont diverses :

Cela peut traduire le désagrément, la protestation, la désillusion.

¡Vaya! ¡Está quemada!
Zut, elle est brûlée!
¡Vaya tontería!
Quelle idiotie!
¡Vaya amigo!
Tu parles d’un ami!
 
Cela peut traduire une surprise souvent admirative
¡Pero vaya que hablas bien el español !
Mais la vache, ce que tu parles bien l’espagnole !
 
 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *